Fidèle à son style

La Rioja Alta se situe complètement à l’ouest de la DOCa Rioja. Ses raisins poussent dans un climat atlantique tempéré et dans des sols assez diversifiés (argilocalcaires, ferroargileux et alluviaux). Ses nombreux villages ont de longs passés marqués d’émotions et de sentiments qui en font des destinations prisées pour le tourisme vinicole avec, notamment, la plus grande concentration de vignobles centenaires en Europe et au monde.

Le quartier de la Station de Haro est le point de rencontre incontournable pour les amateurs d’architecture vinicole avec l’histoire omniprésente dans les nombreux celliers centenaires renfermant leurs plus anciens millésimes. Une bonne part de ces établissements vinicoles appartiennent encore aux mêmes familles qui se sont établies dans l’une des deux premières villes espagnoles à être dotées d’éclairage électrique à la fin du dix-neuvième siècle, tout juste après Paris et Londres. « Nous arrivons à Haro, vous pouvez voir les lumières des rues » une phrase souvent répétées entre voyageurs en arrivant près de la ville.

 

Découvrir les secrets de la viniculture en dégustant un bon vin de la Rioja ou en parlant à un membre de cinquième génération d’un domaine vinicole est sans contredit l’une des plus grandes richesses qu’offre la Rioja Alta.

Les villages sont répartis entre les districts de Haro, Nájera et Logroño dont les noms jouissent d’une réputation internationale. Ils apportent une précieuse contribution à la région avec leurs paysages extraordinaires, leur richesse environnementale, leur diversité culturelle et leur passion incomparable pour le vin, capable d’éveiller l’intérêt de quiconque. Haro, Ollauri, Briones, Cuzcurrita del Río Tirón, San Asensio, Cenicero, San Vicente de la Sonsierra, Logroño et Fuenmayor comptent parmi les destinations les plus exceptionnelles de cette zone complètement à l’ouest de la région.

Galería de imágenes