Rioja: un héritage millénaire

Grâce à sa tradition d’excellence, Rioja a une image de prestige chez les consommateurs et elle est comme étant la plus importante région viticole d’Espagne. Les amateurs de vin du monde aiment beaucoup cette région pour ses vins classiques, leur excellente aptitude au vieillissement, ainsi que pour la nouvelle génération de vins dont le style est particulièrement innovateur.

Rioja reste à l’avant-garde grâce à la diversité de ses vins, qui ont chacun une personnalité unique. Cette diversité constitue la clé de leur succès autour du monde, où les vins de Rioja se positionnent parmi l’élite des appellations européennes d’origine contrôlée. Par ailleurs,  Rioja est l’une des cinq marques les plus reconnues de la planète.

“L’importance économique centenaire de la viticulture dans la région remonte à l’époque où le vin est devenu une importante marchandise, du Moyen-Âge à la Révolution française “.

La culture vinicole dans Rioja remonte à plus de deux mille ans, comme en témoignent de nombreux vestiges archéologiques, notamment des presses de vin et caves datant de l’époque romaine. Cette culture était encore bien présente au Moyen-Âge, grâce au monastère de San Millán de la Cogolla, où Gonzalo de Berceo, le premier poète hispanophone, fit l’éloge des vertus du vin dans son œuvre. Le commerce était à cette époque contrôlé par les moines émiliens.

Avec la culture céréalière, la viticulture est l’activité agricole la plus importante de cette région. Les vins de Rioja représentent une part importante de l’activité économique, tout comme les autres grands vins européens, depuis que le vin est devenu un produit commercialisable. La transition vers ce commerce s’est amorcée entre le Moyen-Âge et la Révolution française. Pour répondre à la demande croissante des populations de plus en plus concentrées dans les villes, le commerce du vin devait absolument se moderniser pour surmonter de nombreux défis et l’absence de règlementation. Le virage s’est fait lorsque des régions viticoles comme Rioja ont augmenté leur production bien au-delà de leurs besoins locaux.

La création en 1787 de la Real Junta de Cosecheros (Conseil royal de cultivateurs de raisins) marque un autre important point tournant. Ce conseil avait pour but de promouvoir la culture du raisin, améliorer la qualité du vin et favoriser le commerce dans les régions du nord. La priorité était donc de construire et d’améliorer les routes et ponts entre les communautés viticoles de la Rioja et Vitoria, ainsi que le port de Santander.

La tradition viticole de Rioja s’est démarquée encore plus dans la seconde moitié du 19e siècle lorsque certains vignerons aguerris ont développé de nouvelles techniques de production et de vieillissement qui sont toujours utilisées aujourd’hui. Avec l’arrivée du transport ferroviaire, des acheteurs français se sont tournés vers Rioja pendant la crise du phylloxéra. D’illustres viticulteurs comme Luciano Murrieta, Camilo Hurtado de Amézaga et Rafael López de Heredia ont largement promu le concept moderne de qualité avec les vins de Rioja, se spécialisant notamment dans l’embouteillage et le vieillissement de millésimes de style Médoc.

Depuis, les vins de Rioja sont devenus une référence en la matière. En effet, ils ont su se renouveler et s’adapter aux exigences de chaque époque, aux nouvelles habitudes de consommation et à l’évolution du marché. Caractérisée à la fois par l’innovation et la tradition, la région de Rioja figure parmi les plus reconnues du monde, grâce à la qualité de ses vins. Si la fin du 19e siècle marque le début de l’ère moderne des vins de Rioja, avec la naissance des domaines viticoles industriels et l’amélioration des techniques de transformation, les structures de production et de mise en marché ont été complètement révolutionnées dans les années soixante-dix, qui ont entre autres connu un succès fulgurant avec le grand célèbre millésime de 1970. Depuis, les vins de Rioja figurent parmi les meilleurs d’Espagne.

Les années d’expansion et de modernisation coïncident avec l’obtention l’appellation D.O.C. en 1991. Les vins de Rioja se sont notamment mérités cette appellation grâce à l’exigence de qualité et à l’excellence de l’industrie viticole de Rioja.