TERROIR PRIVILÉGIÉ

La richesse de l’histoire

La culture vinicole remonte à plus de deux mille ans dans le terroir de la Rioja, comme en témoignent de nombreux vestiges archéologiques, notamment des presses de vin et caves datant de l’époque romaine. Cette culture était encore bien présente au Moyen-Âge, grâce au monastère de San Millán de la Cogolla, où Gonzalo de Berceo, le premier poète hispanophone, fit l’éloge des vertus du vin dans son œuvre : Ca non so tan letrado por fer otro latino: Bien valdrá, como creo, un vaso de bon vino.” (« Je ne suis pas suffisamment instruit pour la poésie en latin : quant à moi, cela vaudrait autant qu’un bon verre de vin ».)

DENOMINACIÓN DE ORIGEN CALIFICADA

L’aventure d’une pionnière

La Rioja est la première appellation d’origine en Espagne qui a obtenu la distinction de Calificada.

L’ère moderne de la Rioja remonte à la fin du 19e siècle et se démarque par l’étroite relation entre l’identité de ses vins et la région où ils sont produits. Les cultivateurs de raisins et les viticulteurs de la Rioja ont rapidement cherché à protéger l’identité du terroir contre les « usurpateurs et les faussaires », donnant ainsi naissance à l’appellation d’origine Rioja.

En 1991, l’appellation fut la première à obtenir l’appellation D.O.C. (Denominación de Origen Calificada). Aujourd’hui, seuls le Priorat et la Rioja jouissent de l’appellation D.O.C. parmi les 70 appellations d’origine contrôlée d’Espagne.

QUALITÉ ET ACCRÉDITATION

Garantie de qualité

La commission de contrôle surveille, vérifie et contrôle entièrement le processus de production des vins de la Rioja, du vignoble jusqu’au point de vente. Par exemple, la densité de plantation se limite de 2 850 à

10 000 vignes par hectare au maximum. Par ailleurs, on ne peut produire plus de 6 500 kg de raisins rouges ou 9000 kg de raisins blancs par hectare. Le service technique de la commission procède régulièrement à des inspections pour vérifier le volume des stocks par type de vin et millésime, le nombre de bouteilles et de barils, les contre-étiquettes, etc. Ces inspections permettent de vérifier l’exactitude des renseignements fournis par les entreprises vinicoles. L’origine, le millésime et le type de vinification sont garantis par des contre-étiquettes protégées et des sceaux, ainsi que des mesures de contrôles qui vont jusqu’à la mise en marché.

Vins de la Rioja en chiffres